Consulter gratuitement un avocat

Sommaire

Vous faites face à une question d'ordre juridique, que ce soit dans le cadre d'un conflit ou que cela concerne votre situation personnelle.

Vous vous questionnez sur vos droits ou sur vos devoirs dans une situation spécifique et vous souhaitez obtenir les conseils d'un juriste.

Vous avez la possibilité d'être aidé par un avocat et ce, gratuitement.

Voici donc comment consulter gratuitement un avocat.

1. Rendez-vous au sein de structures dédiées pour consulter gratuitement un avocat

Vous pouvez consulter gratuitement un avocat à l'occasion de permanences proposées par différentes structures dédiées.

Rapprochez-vous des organismes appropriés

Vous trouverez des consultations gratuites d'avocats au sein des organismes d'aide à l'accès au droit.

Vous serez alors orienté et renseigné dans vos droits par des avocats qui dispensent des consultations gratuites.

L’information juridique recouvre de nombreux domaines : le droit civil sous tous ses différents aspects, particulièrement le droit de la famille, mais aussi le droit pénal et l'aide aux victimes, le droit du travail, le droit international privé et le droit des étrangers, le droit du logement et de la consommation, etc.

Ces organismes sont présents sur tout le territoire et il s'agit :

À noter : les services d’accès au droit des CIDFF proposent une information juridique confidentielle et gratuite, assurée par des juristes expérimentés.

Bon à savoir : il existe environ 2 000 points-justice en France, au sein desquels vous pouvez trouver une aide juridique gratuite sur les sujets qui concernent les particuliers : famille, travail, logement, consommation, etc. Pour être mis en relation avec un point-justice à proximité de votre domicile, contactez le 3039.

L’information juridique est délivrée sous la  forme :         

  • individuelle : soit dans le cadre d’un entretien en face-à-face, soit dans le cadre d’un entretien téléphonique ;
  • collective : à destination du public ou à destination des partenaires.

Bon à savoir : certaines associations de consommateurs proposent à leurs adhérents des consultations gratuites avec un juriste.

À noter : l’application justice.fr a été mise en place par le ministère de la Justice pour mieux informer les citoyens. L'application permet de situer les points de justice et les tribunaux les plus proches, de trouver des professionnels du droit (avocats, commissaires de justice), d’estimer ses droits financiers en matière de justice (aides juridictionnelles), ainsi que d'être renseigné et aidé dans ses démarches par des conseils et organismes compétents.

Dirigez-vous vers les institutions publiques

Vous pouvez bénéficier également de conseils gratuits fournis pas des avocats au sein des institutions publiques telles que :

  • votre mairie ;
  • votre tribunal judiciaire.

Important : l'accès à ces permanences peut être soumis à des conditions de ressources. Renseignez-vous au préalable.

2. Adressez-vous au Barreau, au Conseil de l'Ordre des avocats et à votre assureur

Sollicitez directement les avocats de votre département

Vous pouvez entrer en contact avec le Barreau ou avec le Conseil de l'Ordre des avocats de votre département afin de savoir où bénéficier précisément de consultations gratuites effectuées par des avocats.

Conseil : avant de prendre rendez-vous, assurez-vous bien que l'accès à ces consultations gratuites vous est possible. En effet, ces dernières peuvent être ouvertes seulement aux personnes pouvant prétendre au bénéfice de l'aide juridictionnelle.

Prenez contact avec votre assureur

Grâce à votre contrat d'assurance, vous pourrez éventuellement obtenir les conseils gratuits d'un avocat.

En effet, certains contrats d'assurance (contrat d'assurance multirisques habitation par exemple) prévoient une protection juridique. Outre la garantie défense-recours ou protection juridique, les garanties de vos contrats d'assurance peuvent englober les conseils gratuits d'un avocat.

Aussi, n'hésitez pas à consulter le détail des garanties de vos contrats d'assurance.

À noter : les conseils juridiques gratuits sont le plus souvent succincts. vous n'obtiendrez pas une étude poussée de votre cas.

Ces pros peuvent vous aider